bonjourontario.ca

Une nouvelle ère commence pour le Réseau-femmes

Publié par Webmestre 31 December 2015

Une nouvelle ère commence pour le Réseau-femmes

L’année 2015 fut marquée par de nombreux changements au Réseau-femmes du Sud-Ouest. L’assemblée générale annuelle (AGA) qui s’est tenue le 1er décembre dernier au Centre communautaire francophone de Sarnia a été l’occasion de faire le bilan de la situation présente de l’organisme.

Le territoire couvert par le Réseau-femmes étant passablement grand, il avait été décidé de transmettre l’AGA en direct sur le site web YouTube pour permettre au plus grand nombre d’y assister. La présidente de l’organisme, Noëlla Kabouche, ayant été retenue par d’autres obligations, c’est la directrice générale qui a mené à bien le déroulement de la rencontre. Natalie Normand a commencé en lisant un mot de Mme Kabouche dans lequel elle remercie les employées pour leur travail et l’assistance pour s’être déplacée avant de conclure en souhaitant une bonne soirée à tous.

Après que Jocelyne Bouffard et Huguette Habel aient été respectivement choisies comme secrétaire de l’assemblée et présidente d’élection, les gens présents ont pris connaissance du procès-verbal de l’AGA 2014 avant de procéder à son adoption. Puis, le comptable Jeff Ostrow a fait la lecture des états financiers. L’organisme, dont la quasi-totalité des revenus proviennent d’une subvention du ministère des Services sociaux et communautaires de l’Ontario, a terminé son année financière avec un léger déficit de 8106 $. M. Ostrow a répondu à quelques questions du public mais de manière générale, aucun fait particulier ou alarmant ne se distingue des états financiers.

Mme Normand a ensuite livré son rapport à titre de directrice générale. Elle a retracé en quelques mots ce qui s’est passé au cours de l’année. Puisqu’il y a eu plusieurs changements dans l’équipe, elle a également présenté les employées à l’assistance. Un autre point à l’ordre du jour avait pour but d’informer l’assemblée de la conclusion d’un dossier qui remontait à 2013 : le Réseau-femmes avait dû poursuivre quelqu’un pour fraude et l’affaire s’est récemment réglée hors cour. Il a aussi été mentionné que l’organisme dispose à présent d’un site web revu et corrigé.

Il y avait huit postes à pourvoir au conseil d’administration. Les élections ont permis de doter le Réseau-femmes des administratrices suivantes : Noëlla Kabouche, Jocelyne Bouffard, Anne Toth, Perpétue Nitunga, Pascale Daigneault, Annette Phillips, Jackie Daamen et Huguette Habel. L’attribution des postes se décidera plus tard.

L’AGA tourne la page sur une année administrative mais aussi sur 2015. Les quelques mois qui furent nécessaires pour opérer une transition efficace sont maintenant terminés et le Réseau-femmes du Sud-Ouest peut entamer 2016 avec un nouvel élan. Pour ceux qui désireraient connaître tous les détails de l’AGA, celle-ci se trouve toujours en ligne au https://www.youtube.com/watch?v=-W73SkwUrNo. 

Photo: De gauche à droite : (assises) les administratrices Huguette Habel, Anne Toth, Pascale Daigneault, Annette Phillips et Jocelyne Bouffard. Absentes : Noëlla Kabouche, Perpétue Nitunga et Jackie Daamen. Debout : les employées Natalie Normand, Nathalie Ouattara, Sara Salem et Johane Nield. Absente : Élisabeth Brito.

 

Auteur: 
Philippe Thivierge

LE METROPOLITAIN

Que les parents soient impliqués activement dans...
Le jeudi 14 avril, par une belle matinée de...