Franco-Fête ou Saint-Jean, les célébrations ne manquent pas à London et à Sarnia

5330

De London à Sarnia, les francophones célèbrent leur communauté, l’arrivée de l’été et diverses festivités en lien avec la Saint-Jean-Baptiste le dimanche 25 juin. La tradition québécoise devenue fête nationale s’est largement répandue en Ontario, notamment à London et Sarnia où de nombreuses familles se retrouvent chaque année. À l’origine religieuse, qu’on l’appelle Saint-Jean-Baptiste ou Franco-Fête, elle est devenue un marqueur identitaire de l’ensemble des Franco-Ontariens.
« C’est l’événement franco-phone le plus important », confirme Jean-Pierre Cantin, directeur général du Centre communautaire régional de London (CCRL). Chaque année, son équipe organise et coordonne la Franco-Fête dans le parc Ed Blake, sur la rue Huron, un endroit spacieux et facilement accessible, y compris aux personnes à mobilité réduite qui disposent d’emplacements réservés.
« Cette année, nous mettons l’accent sur la famille avec un pique-nique convivial gratuit auquel nous invitons tous les francophones et francophiles », indique M. Cantin, qui attend environ 500 participants. Burgers végétaliens, méchoui d’agneau, maïs soufflé, barbe à papa, crème glacée, etc. : il y en aura pour tous les goûts.
Les animations débuteront dès 10 h et se poursuivront l’après-midi jusqu’à 17 h. Tout au long de la journée, les enfants pourront jouer dans les châteaux gonflables ou s’essayer au bassin-trempette (dunk tank), participer à un tournoi de soccer, profiter des jets d’eau et des terrains de sport en plein air. La crosse, jeu d’origine amérindienne, devenu sport national au Canada, sera présentée au public. DJ Félix assurera l’animation musicale multiculturelle en langue française.
Une des nouveautés cette année sera un atelier collectif de percussions et de tambours auquel tout un chacun pourra participer. Trois sessions limitées à une trentaine de personnes seront organisées. L’animateur Rufus Glassco met en avant les vertus anti-stress de cette activité musicale qui requiert une cohésion de groupe et développe l’esprit communautaire.
Pour marquer le 150e anniversaire de la Confédération, les Premières Nations seront représentées et le public sera sensibilisé aux réalités des Autochtones.
À Sarnia aussi, on compte bien fêter la francophonie : une centaine de personnes sont attendues pour la Saint-Jean-Baptiste. Toute la communauté met la main à la pâte depuis quelques semaines afin de dynamiser cette grande journée le 25 juin. Le Centre culturel Jolliet, le Réseau-femmes du sud-ouest de l’Ontario, le Centre communautaire francophone de Sarnia-Lambton, le Club de l’âge d’or La Gaieté et les Chevaliers de Colomb unissent leurs forces pour proposer de nombreuses activités au public, de 12 h à 17 h, au sein de la paroisse Saint-Thomas-d’Aquin. Là encore, les enfants seront rois avec des jeux extérieurs et intérieurs tels que le fer à cheval et le baseball poche. L’équipe de la garderie La Ribambelle organisera des jeux pour les plus petits, tandis que le groupe BonBonne Musik assura l’ambiance musicale.

Photo (archives) : plusieurs activités attendent les enfants dans les deux villes.