Le Collège Boréal pérennise ses services à Sarnia

605

En présence de nombreux dignitaires, le Collège Boréal procédait, le 24 août dernier, à l’ouverture officielle de son Centre d’accueil des immigrants à Sarnia. L’institution d’enseignement s’était dotée d’un bureau dans l’édifice du YMCA au 660, avenue Oakdale au printemps 2017 mais ce n’est que récemment que l’occasion s’est présentée de l’inaugurer. Depuis l’année dernière, certains changements ont été faits au niveau des services et du personnel.

Ainsi, le Centre dispose à présent non pas d’un mais de deux employés : Mme Milbys Beatrize Coello, qui peut servir les clients en français, en espagnol et en anglais, et M. Astère Niyibigira, qui peut s’adresser à eux en français, anglais, swahili et kirundi. Le Centre est destiné en priorité aux francophones mais tous sont les bienvenues, d’où cette diversité de langues dans lesquelles chacun peut se faire accueillir.

En quoi les nouveaux arrivants établis à Sarnia peuvent-ils bénéficier de cette initiative? « Nous faisons l’évaluation des besoins, l’aiguillage vers nos services ou vers d’autres fournisseurs de services locaux », explique Jérôme Rutagarama, gestionnaire des programmes et services en immigration au Collège Boréal de London de qui relève le Centre. En d’autres mots, la clientèle peut y chercher informations, conseils et explications sur les diverses facettes de la vie au Canada et ainsi se faire aider en ce qui touche à l’accès au logement, à l’emploi, aux services sociaux, etc. Les rencontres avec les intervenants sont personnalisées, en ce sens que l’orientation se fait en fonction de la situation du client. Qui plus est, des ateliers thématiques seront organisés sur toutes les questions qui se présentent au cours du processus d’intégration sociale et culturelle d’un nouvel arrivant.

Lise Béland, vice-présidente pour le Centre-Sud-Ouest au Collège Boréal, était présente à la cérémonie. « Le Centre d’accueil de Sarnia témoigne déjà d’un franc succès grâce à des partenariats solides et au dévouement de notre personnel efficace, sensible et hautement qualifié, a commenté Mme Béland. Mais nous savons, grâce à nos expériences ailleurs en Ontario, notamment à Windsor et Chatham, qu’un accueil efficace, pertinent et rapide des nouveaux arrivants est crucial à leur intégration économique à long-terme, et que la démarche d’accueil doit se faire dans une perspective régionale et non strictement locale. C’est pourquoi le lien avec le personnel de notre bureau régional de London revêt une grande importance pour ce site. Aujourd’hui, nous célébrons non seulement l’ouverture d’un centre d’accueil, mais bien la croissance d’un réseau de services d’accueil et d’établissement qui englobe tout le Centre et le Sud-Ouest. Et je suis persuadée que ce n’est que le début des bonnes nouvelles pour les nouveaux arrivants de la région! »

Le Centre d’accueil des immigrants est ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 16 h. Mme Coello et M. Niyibigira peuvent être joints au 519 383-7782, poste 7160. Le Collège Boréal, là comme ailleurs en Ontario, dispose d’une vaste expertise en matière de soutien aux nouveaux arrivants; et pour ceux dont la langue est le français, il s’agit d’une excellente porte d’entrée sur une nouvelle vie au Canada.

 

PHOTO: Quelques participants à l’ouverture officielle du Centre d’accueil des immigrants (de gauche à droite) : Justin Patton (chef régional du Collège Boréal de London), Marc Despatie (Directeur – Communications, planification stratégique et relations gouvernementales au Collège Boréal), Jérôme Rutagarama (gestionnaire de programmes au Collège Boréal de London), Janessa Labadie (petite-fille de Bob Bailey), Bob Bailey (député provincial de Sarnia-Lambton), Lise Béland (vice-présidente du Collège Boréal), Emily Thibert (adjointe à la député fédérale Marilyn Gladu) et Mike Bradley (maire de Sarnia)