Les personnes âgées sont plus satisfaites de leur vie que les plus jeunes

860

MONTRÉAL – Les personnes âgées sont davantage satisfaites de leur vie que les plus jeunes, ressort-il d’une récente analyse de Statistique Canada.

Il s’agit d’une évaluation personnelle et subjective, soit, mais qui peut toutefois en dire long sur l’état d’esprit des Canadiens de plus de 70 ans.

En 2016, ceux-ci affichaient des taux de satisfaction plus élevés que les 20 à 69 ans.

Et selon un calcul fait par Statistique Canada portant sur les Canadiens qui étaient âgés de 65 ans et plus en 2016, la cote moyenne de satisfaction à l’égard de la vie, dans l’ensemble, était de 8,2 sur 10. Sur l’échelle utilisée, 0 signifiait « très insatisfait » et 10 « très satisfait ».

Les résultats montrent aussi que le groupe d’âge le plus satisfait est celui des 70 à 79 ans. Il affiche un taux de satisfaction plus élevé que le groupe des 60-69 ans et aussi que celui des 80 ans et plus.

Seules les personnes de 15 à 19 ans présentaient des niveaux de satisfaction à l’égard de la vie comparables à ceux des personnes âgées, avec un résultat considérablement plus marqué chez les jeunes hommes.

Généralement, les femmes âgées affichaient des niveaux de satisfaction plus élevés que les hommes du même groupe d’âge.

Autre constat: les personnes âgées séparées sont moins satisfaites à l’égard de la vie que celles qui sont en couple, une conclusion qui avait déjà été tirée avec les autres groupes d’âge, mais qui s’avère vraie aussi pour les aînés.

À noter que les aînés – particulièrement les plus âgés d’entre eux – sont plus susceptibles de vivre en établissement. Or, ces personnes étaient exclues de l’étude. Étant donné qu’elles sont plus susceptibles d’être en mauvaise santé, ce qui peut être associé à un niveau inférieur de satisfaction à l’égard de la vie, leur absence des statistiques peut avoir un impact sur les résultats, souligne Statistique Canada.

 

Et l’argent?

L’argent compte-t-il? Selon les résultats, le revenu familial n’était pas associé de manière significative à la satisfaction à l’égard de la vie chez les personnes âgées, ce qui est, selon Statistique Canada, « l’un des résultats les plus notables de la présente étude ».

Toutefois, les personnes ayant déclaré avoir un revenu de retraite insuffisant affichaient – sans surprise – des niveaux de satisfaction plus faibles.

« Ces résultats portent à croire que des facteurs qui ne sont pas d’ordre financier, comme le fait d’avoir un vaste réseau familial et d’amis et d’avoir la capacité de faire face aux défis quotidiens, influent davantage sur la satisfaction à l’égard de la vie chez les personnes âgées que bon nombre d’autres facteurs, y compris le revenu familial », peut-on lire dans le document d’analyse.

Les personnes âgées immigrantes ont également déclaré être plus satisfaites que les aînés nés au Canada.

Les résultats ont été obtenus auprès des Canadiens de la façon suivante : les répondants devaient indiquer dans quelle mesure ils étaient satisfaits à l’égard de la vie, sur une échelle de 0 à 10.

La même question était posée par rapport à neuf aspects de la vie, soit le niveau de vie, la santé, les réalisations au cours de la vie, les relations personnelles, le sentiment d’appartenance à la collectivité, le temps à sa disposition pour faire ce que l’on aime, la qualité de l’environnement local, l’apparence personnelle et le sentiment de sécurité.

En ce qui concerne les neuf aspects de la vie examinés, ceux qui récoltaient les niveaux de satisfaction les plus élevés étaient le sentiment de sécurité (cote moyenne de 8,4), la qualité de l’environnement local (8,3) et les relations personnelles (8,3). Les répondants étaient toutefois moins satisfaits de leur état de santé (7,2).

« Des études antérieures ont examiné l’association entre la santé et le bien-être et ont conclu que la santé était l’un des principaux facteurs associés à la satisfaction à l’égard de la vie », est-il écrit.

 

SOURCE : Stéphanie Marin, La Presse canadienne