Plus de 50 000 familles de London reçoivent maintenant l’Allocation canadienne pour enfants bonifiée

566

LONDON – Une des priorités absolues du gouvernement du Canada est d’aider les familles de la classe moyenne qui travaillent fort à offrir à leurs enfants le meilleur départ possible dans la vie. C’est pourquoi le gouvernement a lancé, il y a deux ans, l’Allocation canadienne pour enfants (ACE) dans le but d’aider les familles à assumer les frais élevés liés à l’éducation de leurs enfants. L’ACE est plus simple, non imposable et plus généreuse que les programmes antérieurs de prestations pour enfants.

Le 28 août dernier, le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l’honorable Jean-Yves Duclos, a annoncé que l’ACE a été augmentée de façon à suivre le rythme du coût de la vie deux ans avant la date prévue. Les chèques indexés sont déjà sortis, permettant aux parents de recevoir encore plus d’argent chaque mois afin de subvenir aux besoins de leurs enfants. Avec la rentrée scolaire qui approche, les paiements de l’ACE peuvent aider les familles notamment à payer les fournitures scolaires et les nouveaux vêtements.

« L’augmentation de l’Allocation canadienne pour enfants signifie que les familles de London et d’ailleurs au pays disposeront de plus d’argent. Notre gouvernement est résolu à faire en sorte que cette prestation non imposable continue d’aider les familles de la classe moyenne et celles qui travaillent fort pour en faire partie », s’est réjoui M. Duclos.

En augmentant plus tôt l’ACE, on s’assure que celle-ci continuera à jouer un rôle vital dans le soutien des familles. Cela signifie que pour l’année de prestation 2018-2019, la prestation annuelle maximale de l’ACE sera maintenant de 6496 $ par enfant âgé de moins de six ans et de 5481 $ par enfant âgé de six à dix-sept ans. En moyenne, les familles qui bénéficient de l’ACE ont reçu 4600 $ de plus au cours des deux dernières années comparativement à 2015-2016.

Grâce à l’ACE, neuf familles canadiennes sur dix disposent de plus d’argent pour payer des choses comme des aliments sains, des programmes de sport et des activités parascolaires. Et plus important encore, l’ACE a aidé plus d’un demi-million de personnes au Canada, dont on estime le nombre d’enfants à 300 000, à sortir de la pauvreté.

« En ce deuxième anniversaire de l’Allocation canadienne pour enfants, nous soulignons ses bienfaits concrets dans la vie de millions de familles canadiennes. L’augmentation des versements de cette prestation, que notre gouvernement a instaurée, va continuer d’aider ceux qui en ont le plus besoin. Nous continuerons de faciliter la vie des Canadiens pour qu’ils reçoivent les prestations auxquelles ils ont droit », a affirmé avec conviction l’honorable Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national.

Le ministre Duclos a également pris le temps de souligner l’important travail accompli par les enseignants, qui offrent un environnement d’apprentissage positif aux enfants. Dans son budget de 2016, le gouvernement du Canada a lancé le Crédit d’impôt pour fournitures scolaires des enseignants et éducateurs de la petite enfance, grâce auquel les enseignants peuvent obtenir un crédit d’impôt s’élevant à 150 $ pour couvrir des dépenses liées à l’achat de fournitures.

À l’échelle du Canada, plus de 23 milliards de dollars versés en paiements de l’ACE viennent en aide à presque 3,7 millions de familles canadiennes. En Ontario, ce sont près de 1,5 million de familles qui ont reçu environ 8,9 milliards de dollars au titre de l’ACE au cours de l’année de prestation 2017-2018.

Au-delà des abstractions représentées par ces chiffres mirobolants, ce sont des citoyens ordinaires qui, dans leur vie de tous les jours, profitent de cette initiative. À titre d’exemple, pour un parent seul qui gagne 35 000 $ et qui a deux enfants, l’indexation accélérée de l’ACE offrira presque 600 $ pour assumer ce qu’il en coûte de plus pour l’éducation de ses enfants pour l’année de prestations 2019-2020. Nul surprise, donc, à ce que le Fonds monétaire international, la Banque du Canada et d’autres experts aient reconnu le rôle essentiel joué par l’ACE dans le renforcement de la classe moyenne du Canada.

(CNW)

PHOTO: Le ministre Duclos lors d’une conférence de presse